Eco-tourisme - Communauté de Communes du Lac d'Aiguebelette

Le verger conservatoire

Durant la seconde partie du XXème siècle, le bassin d’Aiguebelette a constitué un site très important de productions de pommes. Certaines pommes sont spécifiques au territoire et constituent une richesse patrimoniale. Leur maintien participe à préserver la biodiversité.
Aussi, depuis de nombreuses années la collectivité était à la recherche d’un site permettant de créer un verger conservatoire. C’est aujourd’hui chose faite, puisque la CCLA, a fait l’acquisition en 2011 d’un ensemble de trois parcelles privées représentant un peu plus de 1,5 hectares, situé à proximité du bourg de Novalaise, et supportant un ancien verger de pommiers planté dans les années 1940/50 par un passionné de cette production, Monsieur Thévenon-Rousseau. Bien que laissé à l’abandon depuis plusieurs années, ce verger est demeuré remarquable par la grande diversité de variétés anciennes qu’il réunit en un même lieu. Un travail de reconnaissance et d’inventaire des arbres présents réalisé par des membres locaux de l’association des Croqueurs de pommes a démontré l’intérêt de ce site.

Un projet d’aménagement doit maintenant être mis en œuvre autour des objectifs suivants :

  • Restaurer le site incluant le verger et un espace naturel boisé contigu en respectant l’équilibre de l’écosystème. 
  • Créer un parcours de découverte pédagogique et de promenade à destination de la population locale, des scolaires, et des touristes.
  • Développer des ateliers d’initiation aux techniques d’entretien et de greffage des arbres fruitiers.
  • Favoriser la préservation et la plantation de variétés locales de pommes et de poires.

Par ailleurs, la réflexion sur l’aménagement de cet espace intégrera les parcelles communales connexes au site (surface totale 1071 m²), sur lesquelles la commune de Novalaise souhaite créer un parc naturel de détente.

Ce projet est aujourd’hui porté par une association créée spécifiquement en 2011 : « L’Association du Verger Sauvage Thévenon Rousseau ».
L’association participe activement à ce projet. Plusieurs journées de débroussaillage ont été réalisé avec les membres de l’association et le personnel technique de la CCLA pour entretenir la parcelle, identifier les variétés de fruitiers, tailler les arbres …
Au cours de l’année 2012 seront définis les travaux à réaliser pour ouvrir ce site au public et l’animer.